Cinq actions pour soutenir les arts et la culture au Québec

ÉLECTIONS 2012
Le Réseau des conseils régionaux de la culture interpelle les chefs et propose cinq actions pour soutenir les arts et la culture au Québec

Trois-Rivières, le 22 août 2012 - Alors que s'amorce le dernier droit de la campagne électorale provinciale 2012 et que les Québécois sont à la veille de faire un choix crucial pour leur avenir, le Réseau des conseils régionaux de la culture du Québec (RCRCQ) interpelle les chefs des différents partis afin qu'ils présentent à la population du Québec leur vision du développement culturel et artistique sur l'ensemble du territoire.

Le RCRCQ rappelle que la culture ne se limite pas à la langue et à l'identité. Pour développer son plein potentiel, le Québec a besoin d'une vie culturelle riche et variée sur tout son territoire. Afin de soutenir les artisans de notre culture et nos artistes qui constituent des forces vives d'un Québec créatif, le RCRCQ souligne que des actions significatives doivent être entreprises pour assurer le développement et la vitalité de notre culture partout au Québec.

À cet effet, le RCRCQ formule cinq recommandations essentielles :

1) Des investissements majeurs pour l'occupation dynamique du territoire
Dans la foulée de son mémoire déposé dans le cadre de la loi 34 pour assurer l'occupation et la vitalité des territoires, le RCRCQ est d'avis que des investissements majeurs sont essentiels pour doter les intervenants régionaux des moyens nécessaires pour assurer une occupation dynamique du territoire, un enjeu dans lequel les arts et la culture ont un rôle déterminant.
Télécharger le mémoire

2) Soutenir l'action régionale du Conseil des arts et des lettres du Québec
Le RCRCQ constate de nombreux signes d'essoufflement de la part du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) dans la mise en œuvre de ses actions pour soutenir les arts et les lettres dans les territoires du Québec. Dans ce contexte, il devient impératif d'augmenter de manière substantielle son budget afin que cette société d'État ait les moyens de soutenir son action régionale et de bonifier les ententes régionales au bénéfice des artistes et des organismes artistiques.

3) Développer une stratégie pour soutenir le développement des entreprises culturelles sur le territoire
Bien présents partout au Québec, les Conseils régionaux de la culture constatent qu'une vision et qu'une stratégie de développement et de rayonnement des entreprises culturelles dans les régions du Québec font cruellement défaut. Pour remédier à cette situation, la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) doit être mandatée et dotée des fonds nécessaires pour développer et mettre en œuvre une telle stratégie.

4) Établir un minimum de trois sorties culturelles obligatoires pour les élèves du primaire et du secondaire
Le Québec s'est doté d'institutions culturelles de qualité qui sont des lieux d'apprentissage exceptionnels partout en région. Cependant, ces équipements sont sous-utilisés et les obstacles à leur pleine fréquentation par le monde scolaire sont encore nombreux. Pour contribuer à l'éducation de nos jeunes, développer des habitudes de fréquentation des lieux professionnels de culture et favoriser la viabilité de nos musées, salles de spectacles et bibliothèques, le Québec doit faire un choix déterminant et établir un minimum de trois sorties scolaires par année dans des lieux de culture pour les élèves du primaire et du secondaire. De plus, afin de réfléchir aux différentes pistes et initiatives qui permettraient de favoriser la fréquentation des œuvres et la participation culturelle, le RCRCQ propose de tenir des forums dans chacune des régions du Québec. Une démarche qui culminerait à un forum national sur l'éducation aux arts et à la culture et sur la citoyenneté culturelle des jeunes.

5) Reconnaître et soutenir les organismes artistiques et culturels
Au cours des dernières décennies, les organismes culturels et artistiques ont très largement contribué au développement et à la vitalité culturelle du Québec. Cependant, à chaque année qui s'écoule, la marge de manœuvre des organisations s'effrite et se traduit par la précarisation des emplois du secteur. Cette situation s'érige maintenant comme un véritable frein au développement culturel du Québec. Le RCRCQ invite le prochain parti qui dirigera le Québec à reconnaître la contribution des organismes et à les soutenir adéquatement.

Les conseils régionaux de la culture
Les quatorze conseils régionaux de la culture regroupent les personnes et les organismes qui contribuent à la vitalité artistique et culturelle de leur région. Ils réalisent les mandats qui leur sont confiés par le milieu culturel et par le ou la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec. Les conseils de la culture visent à favoriser le développement artistique et culturel régional par une concertation de ses membres qui conduit à des actions de sensibilisation, de représentation, de promotion et de développement. De plus, ils assument un rôle-conseil auprès des différents partenaires dans le but d'assurer la défense des intérêts artistiques et culturels de leur région. Interlocuteurs privilégiés du gouvernement du Québec et des conférences régionales des élus, les conseils régionaux de la culture interagissent avec les instances municipales et régionales pour le développement des arts et de la culture sur leur territoire.

Le Conseil régional de la culture de l'Outaouais, le Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches et Culture Montréal ont aussi émis des recommandations sur des enjeux propres à leur région.

- 30 -

Source
Éric Lord, 1er vice-président, RCRCQ
819 374-3242
direction@culturemauricie.ca

Information et entrevue
Ginette Lepage, présidente, RCRCQ
418 722-6246, poste 24
418-730-3452
ginette.lepage@crcbsl.org