Coupures au Lieu historique national des Forges-du-Saint-Maurice

Trois-Rivières, le 31 mai 2013 - Culture Mauricie, Médiat-Muse, Tourisme Trois-Rivières et leurs partenaires des milieux culturels et économiques en compagnie du député Robert Aubin dressent aujourd'hui le bilan des démarches entreprises pour atténuer les impacts des compressions budgétaires imposées par le gouvernement fédéral au Lieu historique national des Forges-du-Saint-Maurice. Le processus entrepris en mai 2012 a principalement permis de rendre à nouveau accessible ce site historique majeur à la clientèle scolaire, mais la situation du site demeure toujours préoccupante.

Rappel des faits

À la suite des coupures annoncées par le gouvernement fédéral qui devaient avoir pour effet l'abolition de postes, la réduction importante de la période d'ouverture et la fin des visites avec interprétation, les intervenants régionaux ont manifesté publiquement leur inquiétude le 3 mai 2012 sur la viabilité de ce site dans ces nouvelles conditions. Par la suite, ces préoccupations ont été portées aux députés fédéraux de la région. Une lettre de recommandation a été acheminée au ministre Peter Kent afin d'amoindrir l'impact de ces compressions. La population a été invitée à exprimer son attachement au site en le visitant durant la saison estivale. Cette invitation s'est notamment traduite par une importante participation le 1er juillet alors que le site recevait plus de 500 visiteurs. À la suite de la réponse reçue de la part du ministre, une série de rencontres ont eu lieu avec les autorités de Parcs Canada afin d'explorer des pistes de solution.

Retour des groupes scolaires

Cette démarche a permis une avancée importante, soit l'élargissement de la période d'ouverture sur réservation qui rend ce site historique à nouveau accessible aux groupes scolaires. « L'accessibilité de ce site aux jeunes de notre communauté est un gain majeur pour nous. Ce résultant illustre toute l'importance de notre mobilisation sans quoi les groupes scolaires n'auraient plus eu accès à cette pièce maîtresse de notre patrimoine collectif » souligne Josée Grandmont, présidente de Culture Mauricie et porte-parole des intervenants régionaux.

Des activités et de nouveaux circuits d'interprétation

Dans sa nouvelle mouture, le Lieu historique des Forges-du-Saint-Mauricie proposera à sa clientèle deux activités durant la période estivale. Le festival du Savoir-fer, qui se déroulera les 29 et 30 juin, permettra à la population de rencontrer les artisans du fer. Aussi, la fête de Saint-Thibault, patron des charbonniers, se déroulera le dimanche 7 juillet et proposera aux trifluviens une programmation d'activités festives qui comprend une célébration multiculturelle, un pique-nique familial et de l'animation. Le site offrira aussi un nouveau circuit de visites à l'aide de panneaux d'interprétation munis de code QR. Les enfants, pour leur part, pourront vivre l'expérience du site grâce au programme Xplorateur. Un livret a été conçu pour eux leur permettant de découvrir les Forges activement.

Des inquiétudes toujours présentes

Malgré cela, les intervenants sont toujours vivement préoccupés pour ce qui est de l'avenir du site. Les intervenants sont particulièrement inquiets de l'abandon de l'interprétation effectuée par des guides-animateurs. L'absence de ce type d'animation diminue de manière drastique la qualité de l'expérience de visite, ce qui représentait la principale force de ce lieu d'interprétation.

Par ailleurs, la réduction de la période d'ouverture automnale a toujours pour effet de rendre le site difficilement accessible à la clientèle outre-mer. Toutefois, à la suite de représentations, les croisiéristes pourront, malgré la fermeture, profiter de visites guidées cet automne. 

Invitation à la population

Les intervenants des milieux culturel et touristique invitent aujourd'hui la population à continuer à exprimer son attachement pour ce site en le visitant durant la période estivale, notamment lors des activités proposées. Seule une fréquentation soutenue permettra d'éviter que ce joyau de notre patrimoine ne sombre dans l'oubli.

L'importance du lieu

La naissance du Lieu historique national des Forges-du-Saint-Maurice remonte à l'époque de la Nouvelle-France. Il commémore le début de l'industrie sidérurgique canadienne ainsi que la première communauté industrielle du pays. Les Forges, site archéologique remarquable et significatif, représente un pan important de l'histoire de Trois-Rivières et de la Mauricie. Cette histoire ne se retrouve nulle part ailleurs dans la région, dans aucun musée ni centre d'interprétation. C'est le seul endroit au Canada qui présente les débuts de l'histoire sidérurgique canadienne.