Transport et emballage d'objets muséaux


CLIENTÈLE CIBLE

Archivistes des collections, conservateurs et techniciens en muséologie

OBJECTIFS

Cette formation amènera les participants à mieux comprendre les principaux enjeux lorsqu’il s’agit de mettre en caisse des œuvres et des objets. Un aperçu des risques associés au transport des œuvres et des objets permettra de reconnaître les situations où ces derniers sont vulnérables. La théorie et les principes d’emballage seront illustrés au moyen de présentations, de démonstrations et d’activités pratiques. De plus, les participants auront la possibilité de créer un emballage protecteur pour des objets très fragiles et d’effectuer des essais de résistance aux chocs.

Contenu
  • Évaluer les risques liés à l’expédition des œuvres et des objets fragiles;
  • Repérer les causes des dommages matériels;
  • Réduire la vulnérabilité des œuvres et des objets fragiles lors des expéditions;
  • Reconnaître les notions de choc et de vibration et les dommages qui en résultent;
  • Choisir les meilleurs matériaux pour un emballage sécuritaire;
  • Se familiariser avec des produits de calage et de mise en caisse;
  • Concevoir des emballages pour les objets très fragiles ou précieux.

Formateur

Paul Marcon (Institut canadien de conservation) fait ses études à l'Université d'Ottawa, où il obtient en 1983 un baccalauréat en sciences (génie mécanique). Membre de l'Ordre des ingénieurs de l'Ontario, il travaille à la Division de recherche en conservation de l'ICC. Son domaine de spécialisation est la conservation préventive, en particulier les forces physiques et leurs incidences sur les immeubles et les collections. Il effectue de la recherche sur la vulnérabilité d'objets d'art aux forces physiques et aux facteurs environnementaux, tant à l'ICC qu'en collaboration avec des partenaires au pays et à l'étranger. Entre autres tâches, M. Marcon se charge de fournir des conseils, des solutions touchant la conception et de l'information aux clients de musées canadiens et étrangers, ainsi que de présenter des séminaires de formation sur la conservation préventive, les œuvres d'art en transit et la création d'emballages protecteurs, au pays et à l'étranger.
 

Présentée grâce à l’appui financier d’Emploi Québec Mauricie, cette formation est réalisée par la Société des musées du Québec et l’Institut canadien de conservation.