Classe de maître avec Steve Hill

en collaboration avec 

Clientèle cible
Artistes en arts de la scène - guitaristes de niveaux intermédiaire et avancé

Objectifs

La formation a pour objectif le perfectionnement des musiciens, spécifiquement des guitaristes de la région. 

Contenu 
  • Techniques de « fingerstyle »
  • Technique d'accordage « slide » - « Open tunings » 
  • Rhythmique
  • Guitare solo - « Lead guitar » 

Formateur
Steve Hill a fait ses débuts sur scène à l’âge de 16 ans. Quatre ans plus tard, il se produit en spectacle plus de 200 fois par année ce qui contribue au succès de son premier album paru en 1997. Le magazine de Vancouver Real Blues le consacre « Best Canadian Debut Recording ». Après sa tournée au Canada, en France et en Belgique, Steve Hill retourne en studio en 1999 pour l’enregistrement de Call It What You Will. S’ensuit une tournée qui l’amène à partager des scènes majeures avec les grands du blues comme Ray Charles, B.B. King, Jimmie Vaughan, Buddy Guy, Johnny Lang et plusieurs autres. Le spectacle se voit décerner un Maple Blues Award dans la catégorie « Spectacle de l’année ». Steve Hill lance en 2007 Devil at My Heels, album fort attendu, extrêmement rock, lourd, cru, mais également très mélodique. Le virtuose est devenu un chanteur puissant. Au cours de la tournée qui suit l’album, il se produit entre autres avec ZZ Top, The Tragically Hip et Jeff Beck. Il collabore ensuite sur l’album et la tournée Ma peau d’Eric Lapointe. Steve Hill continue son évolution musicale avec son groupe The Majestiks et l’album The Damage Done résolument rock, sans renier ses racines blues. L’album a été réalisé par Steve Hill et mixé par Glen Robinson (AC/DC, Voivod, The Ramones) et a été distribué au Canada et au Benelux. Suite à la sortie de The Damage Done, il effectue une tournée française et participe au festival South by Southwest au Texas, ainsi que des prestations à Los Angeles. Steve Hill fut également invité à ouvrir pour Metallica et Alice Cooper. Sorti en 2011, l’album Whiplash Love est un mélange de southern rock et de rock'n'roll à grande énergie. En 2012, Steve Hill replonge dans ses racines blues avec l’album Solo Recordings Volume 1. Sur son septième album, Steve Hill ne fait pas que revisiter le blues. Il le mélange avec à peu près toutes ses influences, soit rock’n’roll, folk ou country et ce avec une saveur intemporelle. 
« The meanest guitar player in Canada » – BB Burnett, The Hour



Cette formation est offerte à un coût réduit de 75 % grâce à la collaboration d'Emploi Québec Mauricie.