L'édition d'une oeuvre littéraire - Les droits dérivés


Clientèle cible
Écrivains et écrivaines

Objectifs
Le but premier de cette formation est de répondre aux demandes reçues quotidiennement au secrétariat de l’UNEQ et de transmettre les principales informations liées aux droits connexes de l’édition d’une œuvre littéraire : définition, possibilités, création d’une offre et d’une demande, négociations, règles d’usage, etc. Diverses exploitations – autres que la publication en différents formats (imprimé, numérique, poche, de luxe, etc.) – seront ainsi abordées afin d’aider les participants à mieux comprendre les tenants et les aboutissants des droits dérivés.

Contenu
  • Identifier les principales exploitations connexes d’une œuvre littéraire
  • Comprendre les implications liées à la cession des droits connexes et dérivés à une maison d’édition
  • Connaître la méthodologie de négociation pour les principales utilisations dérivées d’une œuvre littéraire : 
  1. QUI - quels sont les différents acteurs (boîte de production, compagnie théâtrale, scénariste, etc.) des négociations? 
  2. QUOI - quels sont les principaux éléments et clauses à aborder lors de telles négociations? 
  3. COMMENT - quelles sont les étapes habituelles d’une nouvelle exploitation (demande, négociations, octroi de la licence, droit de regard sur l’adaptation, etc.) 
  4. COMBIEN - quels sont les barèmes tarifaires en vigueur ?
  • Effectuer les démarches nécessaires pour créer une offre et une demande d’exploitations connexes (promotion)

Formatrice

Véronyque Roy a effectué un baccalauréat en droit, une maîtrise en droit ainsi qu'un diplôme d'études supérieures spécialisées en traduction à l'Université de Montréal. Elle poursuit actuellement des études doctorales en droit à l'Université Laval. Avant ses études en droit et l'obtention de son permis de la pratique du droit par le Barreau du Québec (2000), elle a obtenu un diplôme d'études collégiales en musique du Cégep de Saint-Laurent. En plus de son exercice du droit, elle a enseigné le droit du divertissement à la Faculté de droit de l'Université de Sherbrooke et au Recording Arts of Canada. Elle publie et donne des formations. Après avoir été membre du conseil d'administration du Théâtre du Grand Jour pendant plusieurs années, elle est maintenant membre du conseil d'administration du Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec, du conseil d'administration de Magnitude6 et de celui de Copibec. 


Cette formation est offerte à un coût réduit de 75 % grâce à la collaboration d'Emploi Québec Mauricie.