Saisir les opportunités

Nous vivons présentement des changements majeurs dans l’industrie culturelle de la région. Des festivals ont connu de grandes difficultés financières comme le Mondial des Amuseurs publics et le Festival des fromages de Warwick. Certains autres sont tout simplement disparus comme le Festival d’été de Shawinigan ou encore Des chansons plein La Tuque. Qu’importe, il reste de nombreuses opportunités qui s’offrent aux artistes en arts de la scène pour l’année 2011.

La période estivale regorge de spectacles et activités culturelles. Nous n’avons qu’à penser aux festivals, aux spectacles de musique dans les différents parcs, aux excursions théâtrales dans les rues de la ville, à l’animation du centre-ville les soirs de grande affluence, etc. Ces manifestations sont pour les artistes, une source de revenus non négligeable. C’est maintenant le temps, plus que jamais, d’y proposer vos services.  Voici donc quelques conseils qui pourront, je l’espère, vous être utiles avant de procéder à l’envoi de vos démos.  

1-          Les documents promotionnels se doivent d’être de qualité professionnelle. Portez une attention particulière à la présentation visuelle, aux fautes de français et aux formats de fichiers envoyés. Ces derniers doivent être faciles à lire sur n’importe quelle plateforme informatique. N’hésitez pas à investir un certain montant d’argent pour des photos promotionnelles de qualité et pour réaliser la conception infographique de votre démo. Vous en retirerez beaucoup de bénéfices à long terme.

2-          Ciblez les événements qui sont susceptibles d’être intéressés par votre produit et tentez de découvrir à qui vous devez faire parvenir votre démo. Faites une liste d’envoi précise avec la date, le nom de l’événement et de la personne ressource à qui vous avez envoyé vos documents. Vous pourrez par la suite assurer un meilleur suivi. 

3-          Soyez prêts à répondre aux demandes particulières. Par exemple, ayez toujours sous la main de bonnes photos en très haute résolution pour les affiches ou la promotion, des extraits mp3 ou encore des vidéos de votre matériel et une revue de presse au besoin. Et surtout! Ne prenez pas une semaine avant de répondre! Il faut être disponible et donner le meilleur de soi en tout temps.  N’oubliez pas que nous vivons dans un monde d’apparences.

4-          Soyez confiants lorsque vous parlez avec les producteurs et diffuseurs. Il faut avant tout croire à votre produit et aborder la relation sous un angle professionnel d’égal à égal. Il n’y a pas de relation « dominant-dominé ».  Dites-vous plutôt qu’il s’agit d’un partenariat d’affaires. Vous êtes un membre à part entière de l’industrie culturelle et vos interlocuteurs ont besoin de vos talents pour leur programmation au même titre que vous avez besoin d’eux pour être diffusé. 

5-          Restez positifs. Vous essuierez inévitablement quelques refus et souvent, ce sera dur à comprendre. Certaines personnes seront bêtes avec vous sans raison même si vous croyez avoir tout fait correctement. Alors gardez la tête haute et soyez fiers de ce que vous faites. Capitalisez sur vos réussites plutôt que sur vos échecs.  

Alors voilà, bonne chance dans vos envois!

Sébastien Saliceti, producteur et musicien
Administrateur, représentant à la commission Arts de la scène / Individus, Culture Mauricie