Stage d'art performance

PRATIQUER UN ART PERFORMATIF, RELATIONNEL ET INFILTRANT 


Clientèle cible

Artistes de toutes disciplines


Objectifs

À la fin de la formation, les participants seront en mesure de réaliser des actions performatives à caractère relationnel dans l'espace public. 


Contenu

  • Développer une attitude, une présence et une structure performatives dans une suite d'actions momentanées 
  • Développer ses propres stratégies d'intervention en lien avec sa pratique 
  • Développer sa façon d’habiter un espace, de s’investir dans une action, de vivre une relation spontanée avec l’autre et d’être transformé par ce qui advient tout en développant ses champs d’expérience artistique 


Les activités et les notions théoriques de cette formation s'inspirent des principes de base du mode performatif et de d'autres formes d'art actuel telles que l'art performance,  les pratiques relationnelles, transactionnelles, infiltrantes et furtives.
La présence authentique de l'artiste devient un agent catalyseur et transformateur dans cet art à la fois structurée et aléatoire. Ces pratiques développent une manière vivante d'habiter le temps, l'espace, le corps dans des actions en direct dans l'espace qui nous entoure.


Formatrices


Depuis 1978, artiste, formatrice, auteure et commissaire 
Sylvie Tourangeau met au premier plan le potentiel de transformation issu de l’action performative. Elle s’intéresse au déploiement de cette forme de conscience, qu’est le performatif, à travers des actions minimales qui renchérissent la qualité de présence, soutiennent notre connexion au monde et personnifient le lien avec le spectateur. Performances, art relationnel, rituels de circonstances et animation d’atelier sont des pratiques dans lesquelles elle s’investit. Depuis 1983, Sylvie Tourangeau offre des formations en art performance et plus récemment en art infiltrant. Considérée comme une pionnière de l’art performance au Canada, elle a aussi publié des livres d’artistes et plus d’une cinquantaine d’articles sur un ensemble important de performeurs. Actuellement, elle prépare avec le collectif TouVA une publication sur le mode performatif à paraître au printemps 2016. 

En 2001, Victoria Stanton s’engage dans une démarche artistique reliant l’intervention, les pratiques transactionnelles et relationnelles en lien avec diverses communautés spontanées et ce, dans de multiples contextes au Canada et à l’international. Elle a donné plusieurs formations en art performance avec le Collectif TouVA et a également développé une pédagogie issue de la géographie humaine, de l’architecture et du corps ainsi que des micro-événements, notions qu’elle apporte à l’intérieur de ses propres formations. Ses ateliers pratiques ont déjà été offerts à Montréal, Durham, Toronto, Sudbury, Mexique et Melbourne. 

Cette formation est offerte à un coût réduit de 80 % grâce à la collaboration d'Emploi Québec Mauricie.