SOCAN et SODRAC

La SOCAN et la SODRAC visent une intégration de la gestion des droits musicaux au Canada

La SOCAN et la SODRAC annoncent aujourd’hui que les deux organisations sont en pourparlers concernant la possibilité de combiner leurs opérations afin de créer une approche intégrée de la gestion des droits d’exécution publique et des droits de reproduction des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique.

Cette initiative de la SOCAN (la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) et de la SODRAC (la Société du droit de reproduction des auteurs, compositeurs et éditeurs au Canada) se veut une réponse proactive à la transformation des marchés et des modes de consommation de la musique.

Une intégration de la gestion des droits d’exécution publique et des droits de reproduction pourrait dégager de nombreux avantages pour les ayants droit membres de chacune des organisations : efficience accrue, optimisation des relations avec les licenciés, et réduction des frais d’exploitation, ce qui, somme toute, permettrait de verser plus d’argent aux personnes qui ont gagné des redevances grâce à leur musique en plus de simplifier le processus d’obtention de licence pour les entreprises qui utilisent de la musique.

Jusqu’à maintenant, ces pourparlers ont été productifs et tout semble indiquer que, conditionnellement à l’approbation des deux conseils d’administration, une entente pourrait être conclue dans un avenir rapproché.