Un premier roman pour Pierre Drouin

Pierre Drouin aime les fruits et les machines, la montagne, le concret et les contradictions. Il aime aussi sa job de père au foyer. Il a enseigné à Taïwan, transformé des canneberges en poudre magique, soudé des réfrigérateurs, a un jour trouvé un dauphin et a beaucoup, beaucoup dormi. Il étudie maintenant la littérature.

Déposer Carole est son premier roman.

COMMENT SURVIVRE À UNE ÉDUCATION HIPPIE ?
DÉPOSER CAROLE

LE RÉCIT TENDRE ET HILARANT D’UN FILS COINCÉ AVEC LES CENDRES DE SA MÈRE
LITTÉRATURE D’AMÉRIQUE • 978-2-7644-3452-9 • 216 PAGES
DISPONIBLE DÈS LE 11 OCTOBRE

Jusqu’où aller pour respecter les dernières volontés de sa mère, surtout lorsque celle-ci, en hippie convaincue, demande qu’on répande ses cendres… sur le toit du monde ? Voici un périple pour le moins original, dans lequel les arômes de yak se mêlent aux extraits de vipères, odeurs d’encens et effluves de cigarettes contrefaites.

RÉSUMÉ
Lorsque sa mère meurt d’un cancer, laissant son testament dans un pot de mayonnaise Hellman’s, le narrateur se retrouve engagé dans une aventure qui, à première vue, ne semblait pas trop compliquée : aller disperser ses cendres sur le plateau tibétain. Élevé par deux femmes dans une maison où de drôles de moineaux venaient se faire réaligner les chakras ou décrypter l’aura, il est habitué aux situations non conformistes ! Pot de beurre de pinottes et sac de cendres dans ses bagages, il entreprend son périple chinois, qui se complexifiera au gré des rencontres inusitées, situations abracadabrantes et événements troublants qui semblent se multiplier sur son passage.

Ce roman truculent, dont l’écriture très habile reste toujours accessible, traite du deuil avec une fraîcheur réjouissante et une grande originalité, suscitant la surprise, les éclats de rire et de doux élans de tendresse. Avec un sens de l’autodérision remarquable, l’auteur dresse le portrait de deux univers, ceux de l’ésotérisme et de la Chine, qu’il nous donne à voir à travers les odeurs, les sons, les visions paradisiaques ou d’horreur, de sa plume fluide, dynamique et agile.