Sylvie Leblanc remporte la bourse Gilles-Verville

Sylvie Leblanc a remporté le 26 avril dernier la bourse Gilles-Verville de l’UQTR pour son projet de fin d’études en arts visuels. Elle reçoit ainsi une bourse de 1 000 $ de l’UQTR qui acquiert son œuvre. Dans la foulée de l'exposition ICOSAGONE, l'artiste s'est également mérité la bourse Œil tactile.

Premier prix

Les membres du jury ont été enchantés par la finesse de l’œuvre Fragments de Sylvie Leblanc composée de verre peint et d’effets lumineux. Grâce à un habile jeu de lumière et au positionnement original de ses pièces la faisant se refléter de manière fantomatique vers le haut et se projeter en couleurs vers le bas, l’œuvre emplit le mur de ses reflets mordorés. De loin, on croirait y voir une ville, le paysage d’une douce campagne ou d’une rivière s’écoulant tranquillement; de près, le travail de l’artiste se dévoile, se découvre, s’affirme. Monsieur Desaulniers, conseillant le jury depuis maintes années et lui-même artiste spécialisé dans le travail du verre, a souligné que de toutes les œuvres soumises au concours de la Bourse Gilles-Verville qu’il a vues utilisant ce matériau, c’est la première qui se démarque à ce point par la qualité de son exécution.
Blogue de l'UQTR

 Le projet intitulé Fragments est exposé à la Galerie R3 de l’UQTR ouverte tous les jours sauf le dimanche. Stationnement gratuit le samedi.

L'exposition ICOSAGONE se trouve dans 4 autres magnifiques lieux à visiter - Galerie d’art du Parc, Centre de diffusion Presse-Papier, Atelier Silex et L’Oeil tactile - pour un total de 20 œuvres / 20 finissants.

La bourse Gilles-Verville

La bourse d'achat Gilles-Verville fut inaugurée en 1988 par le Syndicat des employés professionnels de l'Université du Québec à Trois-Rivières pour souligner, suite à son décès subit, l'excellent travail de ce collègue au sein de la communauté universitaire.

Cette bourse veut souligner l'excellence d'une oeuvre artistique réalisée par un des étudiants finissants en arts plastiques. C'est une occasion de reconnaître le travail constant de la relève artistique du milieu universitaire. 

À l'hiver 1989, le Syndicat des employés professionnels de l'Université du Québec à Trois-Rivières informe la communauté universitaire de la création d'une importante bourse dans le domaine des arts. D'une valeur de 1 000 $, elle porte le nom d'un pionnier de l'institution et est offerte aux étudiants finissants inscrits à temps plein au baccalauréat en arts plastiques. Par cet achat d'une oeuvre artistique, le Syndicat du personnel professionnel veut souligner l'excellence du travail accompli par un étudiant en arts plastiques. Remise gracieusement à l'institution, cette oeuvre vient s'ajouter à la Collection d'oeuvres d'art de l'UQTR. L'attribution de cette bourse reflète ainsi la préoccupation de valoriser la production artistique à l'Université du Québec à Trois-Rivières et d'intégrer l'art au quotidien.

Pour l’édition 2018, le jury, présidé par Véronique Myre, était composé de Marc Bernier, Mathieu Bouchard et Véronique Lagacé. Les membres du jury étaient également appuyés par le professeur retraité en arts de l’UQTR, agissant à titre d’expert-conseil, Gilles Desaulniers.

http://sylvieleblancartiste.com/